La majorité des appareils fonctionnent à l’énergie électrique. Au sein de ces installations, deux types de courants coexistent : le courant à haute tension et le courant à basse tension. Chaque type d’électricité a des caractéristiques uniques et se distingue de l’autre sur divers points.

Les caractéristiques de la basse tension et de la haute tension

Il existe essentiellement deux types de courants : celui à haute tension et celui à base tension. Même s’ils coexistent, leurs fonctions sont différentes.

La basse tension, un courant transformable

Le courant à basse tension rassemble l’ensemble des impulsions électriques inférieures à 50 V. L’énergie qu’il produit étant trop faible pour blesser un être humain, il est surnommé le courant « faible ». Son principal atout est sa flexibilité. En effet, la faible intensité des impulsions les rend malléables. Il est donc possible de les utiliser afin de transmettre un message ou une information.

Les courants à basse tension ne dépassent généralement pas les 49 V. Cette faible tension permet d’effectuer d’importantes économies en termes d’énergie. Elle rend également ce type de courant plus adapté à la transmission d’informations. C’est pourquoi ce type de courant est généralement utilisé dans la mise en place des installations « sensibles ». Il s’agit des installations de communication, de télévision ou de vidéo surveillance.

La haute tension, un courant omniprésent

C’est le courant considéré comme « fort ». Un contact irréfléchi avec une source à haute tension pourrait aisément vous tuer. La quantité d’énergie est élevée et plus adaptée à l’alimentation d’appareils électriques. C’est le type d’électricité qui nourrit à peu près tous les appareils fonctionnant grâce à l’électricité.

La haute tension est sans aucun doute la forme de courant la plus utilisée. Grâce à sa puissance (220 V en moyenne), elle est parfaite pour toutes les opérations réclamant une importante quantité d’énergie. Foyers, entreprises, industries, elle est utilisée dans quasiment tous les domaines.

Les points distinctifs entre la haute et la basse tension

La haute tension et la basse tension sont deux formes de courant complémentaire. Leurs fonctions étant différentes, elles présentent un certain nombre de divergences. Il s’agit principalement de l’incompatibilité de leurs champs magnétiques et des câbles permettant leurs circulations.

Le courant électrique est un amas de charges positives et négatives. Ces charges sont issues des interactions entre la force magnétique et l’énergie conductrice. Le même phénomène s’applique au courant à haute tension et au courant à basse tension. Néanmoins, ces deux charges sont incompatibles. En effet, lorsqu’elles entrent en contact, la charge électromagnétique à basse tension perturbe celle à haute tension et vice versa. Pour le bien de votre installation, cette situation est à éviter à tout prix.

La seconde différence concerne le type de câbles à utiliser selon la nature du courant concerné. Même s’ils partagent la même installation, le courant à haute tension et celui à basse tension utilisent des câbles distinctifs. Ces câbles ne doivent jamais être inversés et les limitations de voltage doivent toujours être suivies. Ignorer cette restriction conduira à un dysfonctionnement après une courte période d’utilisation.